récupérateur d’eau de pluie
0 6 minutes 3 semaines

De nos jours, l’écologie joue un enjeu majeur. Parmi les points sensibles du domaine, l’économie de l’eau est un sujet incontournable. En fait, l’eau est précieuse, c’est pourquoi il convient de réduire sa consommation. Le fait de s’équiper d’un récupérateur d’eau de pluie est donc une solution à la fois écologique et économique, vous permettant d’assurer de nombreuses tâches quotidiennes comme le nettoyage, l’arrosage du jardin, l’approvisionnement de la chasse d’eau, etc.

Dans cet article, retrouvez un zoom sur cet équipement, ainsi que des conseils pour bien choisir.

Quel type de récupérateur d’eau choisir ? 

Le récupérateur eau de pluie est un accessoire qui relie toutes les gouttières d’un logement en les redirigeant vers un réservoir comme les cuves de récupération d’eau de pluie. En fait, c’est une manière simple qui permet de récupérer les eaux de pluie afin d’en bénéficier d’un usage domestique au quotidien.

En général, il existe deux grands types de récupérateur d’eau de pluie, à savoir :

  • Le récupérateur à cuve enterrée

Avec cette cuve enterrée, vous aurez la possibilité de raccorder la distribution de l’eau de pluie au réseau d’eau intérieur pour alimenter le lave-linge ou les chasses d’eau, ainsi que d’optimiser son usage. Bien entendu, cela ne vous empêche pas d’utiliser cette eau pour un usage extérieur comme l’arrosage du jardin ou d’autres. Toutefois, ce type de cuve nécessite des travaux plus importants puisqu’elle a besoin non seulement du filtre en tête de descente afin d’éliminer les feuilles, mais également un second filtre à l’entrée de la cuve pour éliminer au maximum les impuretés.

Évidemment, ce système nécessite une installation d’une pompe 

  • Le récupérateur à cuve extérieure ou cuve hors-sol

Ce type de cuve est généralement utilisé pour l’extérieur, c’est-à-dire que l’eau récupérée dans la cuve sera dédiée au système d’arrosage du jardin ou au lavage de certains équipements extérieurs, ou encore de la voiture. En effet, cette cuve est rarement reliée au système de distribution d’eau de l’intérieur du logement.

Par ailleurs, cette cuve est moins protégée du soleil, de la chaleur et du gel. De ce fait, elle doit être vidée impérativement avant l’hiver.

En outre, l’avantage de ce système de cuve extérieure réside dans le fait qu’elle est accessible, facile à installer et surtout ne nécessite aucune modification des installations déjà existantes 

Quelle est la contenance à choisir ?

Avant de faire le choix de son récupérateur d’eau de pluie, il vous convient de déterminer la contenance de la cuve. En fait, vous pouvez évaluer celle-ci en fonction de ce que vous souhaitez faire de l’eau de pluie collectée. En effet, plus son usage sera important, plus la contenance devra être conséquente. Par exemple :

  • Pour un arrosage peu important de votre jardin représente 150 à 500 litres d’eau par an
  • Pour un arrosage important, 500 à 1500 litres d’eau par an
  • Pour un arrosage important avec lavage de voiture, il faut prévoir 1500 à 3000 litres d’eau par an
  • Pour un arrosage important et un lavage de voiture avec une utilisation pour la maison, il vous faut 3000 à 6000 litres d’eau par an

Vous aurez ainsi quelques notions concernant la contenance à choisir.

Toutefois, vous devez prendre en compte la pluviométrie moyenne annuelle de votre région ainsi que la surface de votre toit pour pouvoir déterminer le volume le plus adapté à vos besoins.

Quel matériau de fabrication ?

Effectivement, il est tout à fait possible de choisir la matière de la cuve de son récupérateur d’eau de pluie. Pour cela, vous pouvez choisir entre les cuves en béton, en bois, en ferrociment, en fibre de verre ou encore en métal. En effet, la plupart du temps, les cuves extérieures sont fabriquées en polypropylène, une matière robuste et légère. Cela vous permet de déplacer facilement la cuve en cas de besoin. Quant aux cuves enterrées, elles peuvent être en béton ou en polypropylène.

À noter :

Sachez que chacun de ces matériaux présente des avantages, mais aussi des inconvénients. C’est pourquoi, il est essentiel d’étudier avec soin avant de décider quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.